-Daniel Lemay, La presse

Auteur: René Vallerand
Titre: Vandoo
Date de parution: novembre 2014
Pages: 275 pages
ISBN: 9782981408204 (papier)

ISBN: 9782981408211 (numérique)

Acheter la version numérique​ sur Amazon.ca

VANDOO

Achetez la version papier à la librairie telles que Renaud Bray, Archambault et les indépendantes


Destins croisés sur fond afghan


... Il y a de l'action pleine page dans ce roman où la puissance d'évocation et les émotions fortes rappellent le vécu de l'auteur, qui a servi deux fois en Afghanistan et qui connaît très bien la réalité du «carré de sable» maudit. 

La sincérité du ton et l’originalité du créneau donnent une idée de la réalité des militaires envoyés à l’étranger et du retour de mission. Là-bas, ils ont l’air d’en baver un coup.
Alex, son héros, est une jeune recrue qui s’engage envers et contre tous dans les Forces. Il se retrouve rapidement dans une base du désert afghan et des événements dramatiques viennent vite troubler la routine. Se déroule en parallèle une histoire remontant jusqu’aux deux guerres mondiales et où le lecteur apprend que le «Vandoo» — prononciation à l’anglaise du 22e — épouvantait l’ennemi.

...

- Nicolas Laffont, 45e Nord

ÉDITIONS ADRÉNALINE

Vandoo: un roman au cœur de la guerre afghane


Quatre heures! C'est le temps qu'il nous a fallu pour dévorer les 300 pages du roman de René Vallerand. Réaliste, touchant, émouvant, dur, le livre nous fait passer par toutes les émotions.

Entremêlant trois époques, Première Guerre mondiale, Deuxième Guerre mondiale et Guerre d’Afghanistan, «Vandoo» peut passer pour une critique de la formation des officiers dans les Forces armées canadiennes, une critique sur les Québécois, une critique sur le choix de guerroyer, mais se révèle être avant tout une aventure humaine à travers les yeux du jeune Alex.
Sans trop dévoiler l’intrigue, le cheminement d’Alex le conduit à vivre ce qu’ont vécu tous les soldats déployés durant la décennie de présence canadienne en Afghanistan. La mort, les sacrifices, l’amitié, le combat, l’amour, la famille, la vie, sont des notions au cœur de Vandoo. Cru, dur, le roman saura sans nul doute vous toucher, et permettra de lever le voile sur le célèbre régiment de Canadiens-français: les 22.

Uniformes et combats en littérature


Avocat de formation, René Vallerand s'est engagé dans l'armée à 41 ans, après avoir lu un article de La Presse sur les vocations militaires tardives. Il a choisi l'infanterie, qui impose l'entraînement le plus rigoureux de tous, et il a passé avec distinction les phases de son cours d'officier.
Attaché au Royal 22e Régiment, René Vallerand a ensuite participé à deux missions en Afghanistan, d'où il a rapporté des histoires qui, on le sait maintenant, marquent leur homme. Il en a tiré un roman, Vandoo, prononciation anglaise de «vingt-deux», surnom donné depuis toujours à tous les membres du Royal 22e Régiment. À Valcartier, leur base historique depuis la fondation du régiment en 1914, les «22» sont aussi appelés, amicalement, les «queues plates», en référence au castor qui est leur emblème, avec la devise «Je me souviens».

...

- Marie-France Bornais, Journal de Québec

éditions, adrénaline, adrenaline, edition, éditions, roman, vandoo, livre, histoire, militaire, René, Vallerand, René Vallerand, Rene, auteur, écrivain. écrivain, R22R, Royal 22e Régiment, Régiment, Régiment, guerre, Afghanistan, Québec, Canada, Neat Pitch, referendum, référendum, 1995, soldat